Le coin lecture de lapiculteur.com

C’est la rentrée

par | 13 Sep 2021 | 0 commentaires

 

La saison apicole touche à sa fin, mais le travail de l’apiculteur continue !

Car si la récolte d’été se termine, l’extraction du miel ne fait que commencer…

  A la miellerie, on organise le conditionnement du précieux nectar dans le respect des conditions sanitaires.

On prépare notamment le poste d’extraction par simple pressage, qui va permettre de délicatement séparer le miel de la cire, sans agressions néfastes. Cette étape est cruciale pour obtenir un miel pur et aussi intense qu’à la sortie de la ruche. S’en suivra une période de décantation du miel dans des maturateurs, afin d’en séparer les impuretés. Cette l’absence de filtration mécanique et ce traitement lent du miel nous permet d’en préserver toutes les qualités intrinsèques.

Pendant ce temps-là, aux ruchers, il faut inspecter les ruches, vérifier leurs bon états sanitaires mais aussi prendre les dispositions nécessaires pour lutter contre les parasites comme le varroa et prévenir un tant soit peu les attaques des frelons asiatiques. En bref, préparer les essaims à affronter les rigueurs de l’hiver. Une tâche délicate effectuée de jour, alors que le départ des butineuses rend la ruche plus facile d’accès – car l’abeille noire a du caractère, il n’est pas bon ton de la déranger !

Il va aussi falloir rapatrier certains ruchers sur des terrains aux conditions plus propices à l’hivernage. Cette étape nocturne requiert un temps clair, afin de pouvoir emporter en toute sécurité l’ensemble de la colonie, une fois que toutes les ouvrières sont rentrées et que l’essaim somnole.

Un travail-passion, pour lequel l’apiculteur peut donc travailler de jour comme de nuit !

A bientôt 

Shares
  • Facebook
  • LinkedIn

Pin It on Pinterest

Share This